JE REVE

Huit heures il est, Saïd joue dans le jardin
Au milieu des décombres avec d'autres bambins
Un ballon suffit,on peut rire et courir
Librement,on n'a plus la crainte de mourir
C'était hier,il n'y a plus que les restes
De ces moments horribles qui encore empestent
       Dix heures ,au loin, je vois enfin le port
      Des bras s'agitent sur le quai,c'est l'acceuil du Nord
      De ces pays riches pour lesquels j'ai fuis chez moi
      La misère, la violence et tout ce qui répand l'effroi
      Et dès ce soir je repars à zéro
     Je m'en sortirai en vainqueur, en héros
                                     **
Et je rêve du jour vidé de ses bombes
                du jour d'après l'hécatombe
                d'un monde sorti du chaos
                d'un monde qui vit au repos
                                   **
Seize heures enfin les feux sont éteints
Tout est brulé, perdu, le pire est atteint
Nos terres et nos forêts ne nous appartiennent plus
Mais nous avons la Vie sauve, que demander de plus
Certains nous offriront de l'argent
Mais nous partirons comme des indigents

 

          Vingt trois heures,l'ouragan est passé à côté
          Je ne dormais pas, je savais, j'avais noté
          La revanche de notre Terre sur la bêtise humaine
         Et je m'attends à d'autres phénomènes
         Même si l'on tente de réparer les erreurs
        Esperer gagner du temps avant qu'elle ne meurt
                                     **
 Et je rêve d'un jour envahi par des fleurs
                  de rouge, jaune et mille autres couleurs
                d'un monde où douceur seule existe
                d'un monde entièrement pacifiste
                                    **
2h du mat,  de la mitraille et le souffle d'un obus
Des cris de panique de toutes parts très diffus
Le mot attentat résonne d'un bout à l'autre
Puis le silence,les pleurs ,ils ne sont plus des notres
Et on repart hesitant, et à petits pas
On tourne la page mais on n'oublie pas
                                   **
           Et je rêve  d'un monde où douceur seule existe
                            d'un monde entièrement pacifiste
                           du jour d'après la race Homme
                           d'un jour different en somme
                                                 sonia VERIN  -  Juin 2018
                                      

Je Rêve - Sonia VERIN
00:00 / 00:00

© 2017 by sonia VERIN

  • Facebook App Icon
  • Twitter App Icon
  • Google+ App Icon